Au fil du temps

L'aménagement de l'étang du PONCET

    


Réhabilitation et valorisation d'un affaissement salinier.

Géocaching sur le site du Poncet


Depuis le XVII ème siècle une voie du sel est mentionnée entre la vallée de la Seille et la vallée du Sânon

Un sentier reliant Dombasle vers Sommerviller y est répertorié , il chemine le long de la rivière du Sânon dans une grande prairie traversée par le ruisseau des côtes d'Ormes .

Un petit pont a été construit pour enjamber ce ruisseau qui se jette dans les méandres du Sânon , on le nomme " Poncet " , il donnera son nom plus tard à toute cette zone humide.

A partir de 1890, ce chemin sera rehaussé de maintes fois suite aux fréquents débordements stagnants du Sânon ; En effet , l'extraction du gisement salifère par dissolution depuis 1880 a créé un affaissement salinier qui retient l'eau après chaque inondation.


En 1915, le ruisseau et les résurgences de sources salées amplifient toujours le phénomène, donnant sa forme actuelle à l'étang et sa flore saline atypique (Salicaire, Salicorne, Iris, Valériane, Jonc, Aster, Aulne, Saule, Roseaux)



L'étang traversé par la RD2 s'étend sur 3,5 hectares.


Dans les années 1960 , Un groupe de maisons dit " L'écart de Sommerviller " ( car appartenant au territoire de Dombasle avant 1900 ) , sera abandonné, la zone régulièrement inondée interdit même la circulation sur la RD2 .


En 1986, la décision est prise de relever la route de 4,30 m , la zone devenue stable , la nature reprendra vite ses droits  .



En 2007, la Communauté de Communes des Pays du Sel et Vermois (CCSV) décide de réhabiliter et de valoriser l'endroit  , en partenariat avec le propriétaire foncier la Société Solvay et la Fédération de Pêche 54 " La Gaule dombasloise ".





Un plan d'aménagement est décidé mettant l'accent sur la préservation des espèces naturelles.

Le lieu sera composé de sentiers de promenades et de découvertes , des panneaux pédagogiques illustrant la faune et la flore de l'endroit seront installés tout au long des itinéraires.

Une passerelle lancée sur l'étang permet de rejoindre l'entrée de Sommerviller à pied comme en 1800 au temps du petit pon(ce)t.


L'étang bordé en grande partie d'une roselière et d'un " petit bois "au sud , est peuplé majoritairement de cyprinidés , le carnassier dominant en est le sandre.


De nombreux oiseaux ainsi que la libellule fauve occupent cet endroit


Quelques habitants de cette zone humide


Quelques Espèces Indésirables

La tortue de Floride en liberté prolifère rapidement , elle peut atteindre une taille adulte de 40 cm et peser 8 kg avalant une quantité impressionnante de nourriture et menaçant les espèces locales.

 Le poisson-chat tout aussi vorace peut atteindre 2 m et peser plus de  50 kg.


AMENAGEMENT D' UN AXE VERT

Le site du Poncet va servir de point de départ à " L'axe vert », Le futur itinéraire de randonnées et découvertes qui reliera l'ensemble des 10 communes du Territoire du Sel et Vermois.

 Le premier tronçon de 13 km , Sommerviller, Hudiviller Jusqu'au Haras de Rosières aux Salines est déjà aménagé .


La faune et la flore du Site du Poncet 
Doc : Bleu, Blanc, Vert - Mag du Sel et Vermois